A première vue, un charmant village champêtre. Mais également un village avec une riche histoire dans laquelle les Romains figurent. Le nom de l’église Saint-Martin est déjà mentionné à la fin du 11ème siècle. Opbrakel se situe le long de l’ancienne grande voie de communication gallo-romaine Bavai-Gand qui date du premier siècle de l’ère chrétienne. Au Moyen Age, Opbrakel devint une seigneurie dans les mains de la famille Van Brakel. Le Brunhildeweg fut une voie de communication entre les comtés rivaux du Hainaut et de la Flandre. Une autre voie de transport tombée en désuétude est la ligne de chemin de fer entre Brakel et Ronse (Renaix), de nos jours un chemin réservé aux promeneurs. Les nombreux sources et cours supérieurs de la Zwalm, ainsi que le Molenbeek, le long duquel se trouvait autrefois le château riant des seigneurs de Brakel font que le village d’Opbrakel mérite certainement un détour. L’église Saint-Martin est située à une hauteur de 56 mètres: sa tour ouest (gothique primitif) domine le paysage splendide.

De Sint-Martinuskerk Une église robuste avec une tour octogonale. La tour date du 13ème siècle, le reste de l’église (style classique) a été construit au milieu du 18ème siècle. Entrez-y, le décor rococo et les motifs de coquille valent la peine. Les sons célestes sortent des grandes orgues Van Petegem construites en 1789. L’extérieur de l’église est maintenant entièrement restauré.

De Verrebeekmolen Un moulin à vent construit en 1789 par Jean-Baptiste Van Damme. A fonctionné jusqu’en 1939. En 1996 une copie du moulin originel a été édifiée. Envergure de 24,4 mètres. Ouvert au public chaque dernier dimanche du mois.

De Oude Pastorie Se trouve tout près du Dorenbosbeek dans la Verrebekestraat. En 1653, la ‘kuerren hofstede’ fut une petite ferme entourée de remparts. Sous le toit se trouvait un pigeonnier, le curé étant colombophile. Vers la fin du 18ème siècle (époque française) le bâtiment fut confisqué par la commune. Cette maison est l’une des plus anciennes de la région.

Het Brakelbos Un grand bois avec un passé riche. Superficie totale de 52 ha. Dans les environs des sommets boisés du Pottelberg et de Modderodde furent découverts des objets en silex de plus de 10.000 ans. Actuellement propriété du CPAS d’Oudenaarde. Ouvert au public. Mettez vos bottes: il y a des dénivelées de 65 à 130 mètres et le sous-sol est parfois très humide et marécageux. Le bois est situé sur une ‘colline-témoin’. Ces collines témoignent de la période pendant laquelle les Ardennes flamandes bordaient la mer (il y a quelque 6 millions d’années). Le Brakelbos est un bois de hêtres majestueux qui est au plus beau au printemps quand la jacinthe bleue – la chaussette bleue – fleurit et forme un magnifique tapis bleu.

Merkwaardige hoeven Le touriste retrouvera plusieurs fermes historiques et métairies à Opbrakel. Le plus souvent, elles appartenaient à des gentilshommes ou à des bourgeois résidant à Gand. Quelques exemples: Hof-ter-Bruggen, Hof-te-Fransbeke, Hof-ten-Bossche et Hof-te-Wolfskerke.

Mullens kasteel A la fin du 19ème siècle la ferme Hof-te-Wolfskerke devint la propriété de la famille Mulle. Cette famille, originaire de Gand, y a effectué de gros travaux de rénovation. Et le sénateur Mulle a fait construire une gentilhommière de luxe, populairement appelée ‘le château Mulle’ ou ‘Mullens kasteel’. Le bâtiment a été complètement restauré.

moulin
opbrakel