En 1428, le nom de la commune était Sente-Marien-Oudenhove. D’aucuns parlent, de nos jours encore, d’Aunove. Cette dénomination proviendrait de ‘l’ancienne ferme’ – ‘het oude hof’), noyau de la communauté villageoise d’antan. A l’origine, c’était une seigneurie aux mains d’Arnoldus et de Ghislenus Lilar. Ils habitaient le château de Lilare. Plus tard, le village appartenait à la famille Egmont qui l’a vendu – ensemble avec Michelbeke – à Pieter Blondel (1675). Cette vente lui conféra le titre ‘baron de Michelbeke, Sint-Maria-Oudenhove et Rye’. A la fin du 19ème siècle, le village acquit une certaine notoriété par les nombreuses ouvrières à domicile qui y manufacturaient des gants. En 1975, une partie de Sint-Maria-Oudenhove fut annexée à Brakel et une autre partie à Zottegem: une commune déchirée.

Het kasteel van Lilare (le château de Lilare) Entre Nederbrakel et Michelbeke surgit le château de St. Maria-Oudenhove ou l’ancien château de Lilare, dont l’histoire remonte loin dans la période du moyen âge (12ème siècle). Abritée derrière une large allée, se trouve la porte d’entrée monumentale, caractérisée par deux tours carrées effilées et un pignon à redents style Renaissance flamande. L’ensemble respire la noblesse, tout comme le parc. Depuis 1938, le château, le bâtiment annexe et le parc appartiennent à la congrégation des Sœurs de saint François d’Assise qui y ont instauré une école de filles.

Het Mijnwerkerspad Nommé d’après l’ancienne ligne de voie ferrée; les mineurs navetteurs empruntaient la ligne Renaix-Zottegem (direction Borinage). La longueur totale est de 6 km. Transformé en circuit pédestre et circuit pour vélotouristes: les amoureux de la nature s’en donneront à cœur joie.

De Sint-Antoniuskapel (la chapelle Saint-Antoine)  L’historique de cette belle chapelle néogothique dans la Kasteeldreef remonte à 1666. Les restaurations de la fin du 19ème siècle lui ont conféré sa splendeur actuelle.

st maria 1
st maria