C’est comme si le temps n’avait pas de prise sur ce charmant village paisible. L’écrivain Herman Teirlinck, fondateur de l’école d’art dramatique ‘Studio Herman Teirlinck’ à Anvers avait une santé délicate. C’est pourquoi il passa une grande partie de sa jeunesse chez ses grands-parents à Zegelsem. Le village fut la source d’inspiration de son roman le plus connu. ‘Maria Speermalie’. De nos jours, Zegelsem a su garder son caractère du 19ème siècle. “A Zegelsem j’ai appris à vivre des simples fruits de la terre, car à Zegelsem tout est terre, eau, air, vert et espace”, écrit Teirlinck. Et rien n’a changé depuis.

De Sint-Ursmaruskerk (église Saint-Ursmare) Eglise à transept en brique, style classique, avec tour gothique (13ème siècle). Dans le centre du village, de magnifiques tilleuls séculaires.

De pastorie (le presbytère) Date de 1622, mais a subi de nombreuses transformations au cours de son histoire. Une pierre mentionne ‘1714’, l’année de la grande transformation de l’église.

De Singulfi Hoeve (ferme) Cette ferme fermée à la Leierwaarde 29, a été entièrement restaurée par Frans Casteele, le père d’Isabelle. Isabelle y habite, avec son mari Alain Dedobbeleer. La ferme a une histoire qui remonte aux années 800: depuis cette ferme franque s’est développé le village.

De Haaghoek un tracé à pavés classé, surtout connu du Tour des Flandres. C’est sous pression de la Fondation Omer Wattez que les pavés ronds si typiques furent protégés en 1995 il y a déjà vingt ans

De Leberg Avant d’affronter le Berendries, les coureurs doivent d’abord digérer le Leberg. Route asphaltée étroite, dénivelée de 39 mètres. Le long du Leberg l’on trouve de nombreux pêcheurs aux bords des étangs de truites.

Het Burreken La zone boisée « Het Burreken » fait partie de la terre des sources (220 hectares). Actuellement, Natuurpunt se charge de la gestion de 33 hectares de cette réserve naturelle. Ce terrain comprend des terres à pâturage sèches et humides avec une zone d’infiltration et un bosquet de taillis où fleurissent les arbres les plus typiques des Ardennes flamandes (aulne glutineux, frêne commun, noisetier). Vivement recommandé au printemps: le tapis de l’anémone des bois et de l’hyacinthe bleue assurent un spectacle inégalé. Sentiers fléchés, accès libre.

Monasterium ‘Mariakluizen’ (monastère) Fondé le 8 décembre 1980 par deux frères qui y priaient et travaillaient d’après les règles du saint Bénédicte. Services œcuméniques et expositions. Les frères y vivent la solitude dans des cellules isolées. Pour les profanes qui veulent se recueillir, il y a des possibilités de logements dans les pavillons en bois.

zeglm 2
zeglm